Utilisation d'une plaque à induction

Utilisation d'une plaque à induction

Aucun commentaire

Les plaques de cuisson sont certes faciles à manier mais ils le sont d’avantages pour ceux qui en connaissent les subtilités et qui savent comment s’en servir pour en jouir au mieux. C’est d’ailleurs ce que véhicule cet article de façon générale sur les plaques de cuisson.

Quelques traits communs des plaques

Toutes les plaques à induction ont en commun certaines caractéristiques comme la taille de la casserole et la cuisson à induction. L'inconvénient d'une plaque à induction standard est qu'en plus d'être compatible avec l'induction, la base de la casserole doit avoir à peu près la même taille que la zone de cuisson sur laquelle il se trouve pour pouvoir l'activer et c’est en cela que réside la spécificité de cette plaque de cuisson inductive qui, aussi présente ces limites.

La particularité de certaines plaques

Si vous utilisez une seule zone pour faire bouillir de l'eau pour pâtes, par exemple, une plaque à induction moyenne prendra environ la moitié du temps d'une table de cuisson à gaz ou électrique en céramique. Mais, dès que vous commencez à utiliser plus d'une zone à pleine puissance, les plaques à induction utilisent un système de gestion de l'alimentation pour partager la puissance disponible. Sur une table de cuisson standard à quatre zones, les deux zones de chauffage de droite sont liées (elles partagent la puissance) et les deux de gauche sont liées. Cela signifie que si vous souhaitez utiliser deux zones à pleine puissance, vous obtiendrez les meilleurs résultats en utilisant une zone à droite et une à gauche.